Menu
MON COLONEL

théâtre

MON COLONEL

LAURENT CLARET - PHILIPPE DEFOSSE-HORRIDGE

Mardi 21 et Mercredi 22 mai

mardi 21 mai 20h30 à Bourbon-Lancy - Espace culurel Saint-Léger : RESERVER
MON COLONEL + REVENIR A BERLIN : mercredi 22 mai 20h30 à Neuvy-Grandchamp - salle des fêtes : RESERVER

D’après les lettres du Lieutenant Bertrand au Colonel Claret (1915-1919)
C’est l’histoire d’une amitié soigneusement conservée depuis plus de 100 ans. C’est un petit bout de la Grande Guerre. L’histoire d’un homme pris dans la tourmente de l’Histoire. C’est dans la maison paternelle que l’acteur a retrouvé plus de 40 lettres adressées à son illustre arrière grand-père : le colonel Émile Claret. Dans cette correspondance, la mémoire du lieutenant de cavalerie se déploie, toute en pudeur et clairvoyance, sur la rythmique grondante du basson.

Un spectacle théâtral et musical à partager en famille à partir de 14 ans
Tarifs : 5 € / Gratuit pour les – de 18 ans

« En rangeant les affaires de mon père décédé, j’ai retrouvé une quarantaine de lettres adressées à mon arrière grand-père Emile Claret, colonel de Dragons, écrites par un de ses lieutenants, entre 1915 et 1919. Ces lettres retracent pas à pas le parcours chaotique de cet homme, du front vers l’arrière. Elles mettent en lumière la fracture d’un monde ancien, où l’on combattait à cheval et au sabre, et l’avènement d’une terrible guerre industrielle où l’homme est devenu de la chair à canon. Elles reflètent aussi l’histoire d’une défaite intime, de la désillusion d’un soldat pris dans la tourmente d’un conflit qu’il n’aurait jamais pu imaginer. Elles témoignent enfin, avec une rare lucidité, de l’état de la France dans l’immédiat après-guerre, de la mascarade de la toute nouvelle Société des Nations, et des humiliations infligées par les vainqueurs aux Allemands.» Laurent Claret

« …C’est avant tout la parole du lieutenant Bertrand qui est mise en exergue, adressée à Mon Colonel et portée par l’enthousiasme et la santé de l’acteur et concepteur du spectacle Laurent Claret, l’arrière petit-fils du fameux colonel. » Véronique Hotte – Hottello

« …Une petite pièce intimiste qui nous en dit long sur les débuts de notre monde moderne. » Michal Bleibtreu Neeman - Epoch Times

REVENIR A BERLIN
Une conférence théâtralisée qui suivra le spectacle Mon colonel à Neuvy-Grandchamp

 

Le spectacle MON COLONEL sera suivi d’une conférence théâtrale intitulée REVENIR A BERLIN qui  s’appuie sur les œuvres d’auteurs et de peintres expressionnistes allemands pour évoquer le difficile retour des soldats démobilisés, au lendemain de la défaite de 1918, confrontés au mépris et à l’indifférence de la société civile berlinoise et des villes allemandes… L’art devient aussi le témoin de ce tourbillon sociétal des années 20, annonciateur de l’arrivée des Nazis au pouvoir en 1933.

Maurice, le conférencier, décrypte certains tableaux projetés sur l’écran en s’intéressant à des détails révélateurs de l’atmosphère de la société allemande de l’après-guerre. Peu à peu la caméra se focalise sur certaines images, certaines scènes très parlantes. Laurent, le lecteur, apporte par moments, un éclairage en lisant des extraits d’écrivains allemands et français de l’époque (Kraus, Remarque, Toller, Apollinaire, Cendrars, Genevoix, Céline). Philippe, le musicien, joue des bribes de musique expressionniste (Berg, Schoenberg, Webern) ou autre. Par moments, on peut voir des extraits de films expressionnistes (Nosferatu, Metropolis) …

Ainsi l’image, le son et le mot entrent en résonnance afin d’alimenter de façon ludique notre réflexion sur cette période très noire. Nous proposerons au public de finir la soirée par une discussion avec Maurice Martin.

Cette soirée sera suivie d’un débat animé par l’historien Maurice Martin
Durée totale de la soirée : 2H

La compagnie La belle équipe est installée dans le Mâconnais. 
Laurent Claret, directeur artistique de la compagnie, est auteur, metteur en scène, et acteur. Avant Mon Colonel, il met en scène en 2007 Un lit parmi les lentilles de Alan Bennett, co-produit par la Scène nationale de Château-Gontier et le Département des Yvelines. Comédien de théâtre pour les metteurs en scène Giorgio Strehler, Christian Schiaretti, Maurice Bénichou, Alain Mollot, Catherine Boskowitz, Didier Ruiz, Anne-Laure Liégeois, Claude Buchvald. Au cinéma, il a tourné avec Woody Allen, Philippe Le Guay, Pierre Salvadori, Philippe Lioret, Philippe Claudel, Romain Goupil, Benoît Jacquot.
Dans Mon colonel, il est accompagné par Philippe Defosse-Horridge, compositeur, musicien (basson). Après des études de basson, d’écriture, de direction d’orchestre, d’analyse, d’histoire de la musique à Boulogne-sur-Mer, Calais, Saint- Maur puis au CNSM de Paris, il se partage entre les concerts, la composition et l’enseignement, ainsi que la direction du Conservatoire de musique d’Aubergenville.
Pour Revenir à Berlin, Laurent Claret est accompagné par Maurice Martin, historien, conférencier. Spécialiste de la période 1914-1918, il donne régulièrement des conférences sur la Grande Guerre.

Photo : PoirPom

distribution

MON COLONEL, d’après les lettres du Lieutenant Bertrand au Colonel Claret (1915-1919) | avec Laurent Claret, Philippe Defosse-Horridge (basson) | adaptation Laurent Claret | musique Philippe Defosse-Horridge | lumières Hervé Bontemps | presse Nicole Czarniak | collaborations artistiques Pascal Dujour, Eudes Labrusse, Isabelle Fournier | aides techniques Bernard Warnas, Olivier Renouf, Bernard Vincent, Atelier du Maître tailleur de l’Ecole Militaire

REVENIR A BERLIN conseiller historique Maurice Martin | regard extérieur Eric Cénat | musique Olivier Renouf | photos Marc Toulin | presse Nicole Czarniak

productions

MON COLONEL production LBE Compagnie, avec le soutien du Conseil départemental de Saône-et-Loireremerciements au Théâtre du Mantois - La Nacelle, Scène conventionnée d’Aubergenville, Conservatoire de musique d’Aubergenville (Yvelines)

REVENIR A BERLIN production LBE Compagnie avec le soutien du Conseil Départemental de Saône-et-Loire, de la SPEDIDAM, et de L’arc Scène Nationale Le Creusot

Infos pratiques

Tarifs
5€
Gratuit pour les -18 ans
dans le cadre de la Traversée culturelle en Charolais-Brionnais

 

Réservations

> à L'arc

 

> à l'Espace culturel Saint-Léger de Bourbon-Lancy
03 85 89 23 23

A télécharger

Partager