Menu

Grès (tentative de sédimentation)

Cie le désordre des choses - Aurélia Lüscher & Guillaume Cayet

théâtre  — Durée 1h - Conseillé à partir de 14 ans   — 

Tarif A

© Guillaume Cayet

Grès (tentative de sédimentation)

Cie le désordre des choses - Aurélia Lüscher & Guillaume Cayet

théâtre  — Durée 1h - Conseillé à partir de 14 ans   — 

Tarif A

#}

Grès est le récit d’une voix. Celle-ci se raconte, nous raconte. Sa trajectoire. Grès est l’histoire d’une tentative de sédimentation. De tous ces petits bouts d’incompréhension, de rage sourde, qui forment à l’intérieur de l’estomac une pierre dure et solide. Grès est l’histoire de cette pierre. Cette pierre sortie du ventre du ressentiment. Guillaume Cayet, auteur particulièrement remarqué de sa génération, développe dans ce texte récits et poèmes rythmés par les musiques de Valentin Durup.

 

Extrait :

« On mange avec les gosses, on parle un peu de leur avenir. La grande est en troisième. Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? Son frère répond «chômeuse». Ça ne fait rire personne je lui dis. J’aimerais être inséminatrice, elle dit, surtout pour les vaches elle précise. Je me dis : on a l’imaginaire dont on hérite. À la campagne, pourquoi voudrait-elle être députée ? Je lui dis tu verras bien plus tard, t’iras d’abord au lycée et puis après à l’université... La Moitié, qui était restée mutique durant toute la conversation dit d’une voix très froide : on va continuer à repousser le problème jusqu’à ce que tu sois majeure tu veux bien, et après ça ne sera plus de notre responsabilité. La gamine ne comprend pas. Le petit non plus. Moi non plus. On fait comme si rien n’avait été dit, et on parle du petit. Lui c’est clair il veut être policier, alors on s’accorde au moins là-dessus que policier, ou gendarme, ou militaire, c’est bien un métier d’avenir, alors on est content·e·s de cette certitude là et on passe au dessert.»

Extrait audio à écouter sur France Culture

 


En images